infirmier-infirmière

Quelle que soit la structure de soins (hôpital ou clinique)  l'infirmier est certainement le personnel le plus facilement identifiable par le grand public. Souvent de sexe féminin on le reconnaît à sa blouse blanche et son allure pressée.

Véritable partenaire du médecin  c'est un technicien qui réalise des soins et qui maîtrise le protocole médical et les règles d'hygiène et d'asepsie. Il sait identifier l'état du patient et informer l'équipe soignante de son évolution. (surveillance des fonctions vitales du patient mais aussi identification des modifications de son état psychologique)

En fonction du service auquel il sera rattaché (maternité  chirurgie  gériatrie …)  il aura des tâches et des fonctions bien différentes.
Dans tout les cas  il contribue à la guérison du malade et doit savoir expliquer les soins qu'il prodigue et rassurer ses patients.

En milieu hospitalier  le métier d'infirmier  peut amener celui ou celle qui l'exerce à s'orienter vers une spécialisation catégorielle selon ses aspirations. Ainsi  il existe certaines catégories d'infirmiers spécifiques aux caractéristiques métiers particulières: on trouvera alors l'IBODE  infirmier de bloc opératoire diplômé d’État. ou encore l'IADE qui exerce en réanimation (IADE  infirmier anesthésiste diplômé d’État).

Pour devenir infirmier  il faut passer le concours  d'un  IFSI (instituts de formation en soins infirmiers)
qui recrutent après l'obtention du baccalauréat.
Le diplôme d'Etat  se décroche après un cycle de 3 années d'études (niveau licence).

Pour espérer s'installer en cabinet libéral  il est impératif de posséder une expérience d'au moins trois ans en milieu hospitalier.

Notons que c''est un métier difficile nerveusement car il peur s'exercer  en horaires décalés et être soumis à des astreintes ou des gardes.

infirmiers/infirmières de France classés par département d'exercice